lundi 11 mai 2020

Appel à témoignages: rêver pendant le confinement

Cet appel à témoignages a pour objectif de documenter les transformations de nos rêves au cours de la période exceptionnelle de confinement qui a débuté le 17 mars 2020 et dont nous allons progressivement sortir.

Un projet d’enquête ethnologique a été mis en place par une équipe de recherche coordonnée par Charles Stépanoff au Laboratoire d’anthropologie sociale (Collège de France, Paris), dans le but d’apporter un regard anthropologique sur la pandémie de rêves qui semble avoir touché de nombreux confinés.

Pour beaucoup de personnes, le rêve a été pendant le confinement le seul moment d’évasion hors d’un univers cantonné à l’espace domestique. Le rêve a pu être un moyen de renouer des liens coupés par la distanciation sociale obligée, ou de reparcourir des lieux et des espaces naturels interdits.
On a constaté en outre un élan généralisé, à l’échelle mondiale, vers différentes formes de partage des rêves (récits oraux, carnets, dessins…). Le récit de rêve deviendrait-il une pratique collective en Occident à l’occasion du confinement ?

Si vous souhaitez partager votre expérience sur ces sujets, nous vous invitons à nous envoyer vos témoignages en répondant aux questions suivantes - nous vous encourageons à développer vos réponses. Les témoignages seront conservés de façon strictement anonyme.


https://forms.gle/kikNfgQdpigwyQV99 

vendredi 30 août 2019

Parution de "Voyager dans l'invisible"



Le chamane est un individu capable, d’une façon mystérieuse pour nous, de voyager en esprit, de se percevoir simultanément dans deux espaces, l’un visible, l’autre virtuel, et de les mettre en connexion. Ce type de voyage mental joue un rôle clé pour établir des liens avec les êtres non humains qui peuplent l’environnement.
Les chamanes ne gardent pas pour eux seuls l’expérience du voyage en esprit : ils la partagent avec un malade, une famille, parfois une vaste communauté de parents et de voisins. Les participants au rituel vivent tous ensemble cette odyssée à travers un espace virtuel. De génération en génération, les sociétés à chamanes se sont transmis comme un précieux patrimoine des trésors d’images hautes en couleur, mais en grande partie invisibles.

Interview dans Les Cahiers de Sciences et vie, numéro "Aux origines de l'art"

https://pascaledesclos.fr/wp-content/uploads/2019/06/0185_Interview-C.-Stepanoff.pdf


https://pascaledesclos.fr/wp-content/uploads/2019/06/0185_Interview-C.-Stepanoff.pdf


jeudi 31 janvier 2019

Un livre réunissant généticiens, botanistes, éthologues, archéologues et anthropologues sur la domestication


couv-hybrid_communities.jpgHybrid Communities
Biosocial Approaches to Domestication and Other Trans-species Relationships
Charles Stépanoff, Jean-Denis Vigne (eds)
Routledge, 2018
306 p.
ISBN : 978-1-13-889399-3

Lire l'introduction.

Domestication challenges our understanding of human-environment relationships because it blurs the dichotomy between what is artificialand what is natural. In domestication, biological evolution, environmental change, techniques and practices, anthropological trajectories and sociocultural choices are inextricably interconnected. Domestication is essentially a hybrid phenomenon that needs to be explored with hybrid scientific approaches. Hybrid Communities: Biosocial Approaches to Domestication and Other Trans-species Relationships attempts for the first time to explore domestication viewed from across disciplines both in its origins and as an ongoing process. This edited collection proposes new biosocial

vendredi 17 novembre 2017

L'homme, domesticateur ou domestiqué?


Différences craniofaciales saillantes entre hommes modernes et Néandertaliens (en haut) et entre chiens et loups (en bas).
Une étude de génomique parue en octobre dernier tend à confirmer l'hypothèse de l'autodomestication, proposée il y a longtemps par l'anthropologue Franz Boas et l'éthologue Konrad Lorenz.

lundi 2 octobre 2017

Au cœur de notre rapport au monde, l'animal chamane et l'animal compagnon : perspectives anthropologiques

Entretien avec Emmanuelle Carre dans le cadre du congrès "Animal en marche", université de Nanterre, 30 septembre-1er octobre 2017.



1/ Comment s'articulera votre présentation ? Quel est le cœur de votre démonstration ?

Les animaux compagnons sont omniprésents dans les sociétés humaines et cette présence est ancienne.

jeudi 14 septembre 2017

Début du séminaire "Chamanisme et communautés hybrides" le 17 octobre 2017

Mardi de 16 h à 18 h (EPHE-Sorbonne, salle D-059 (escalier Е), 1 rue Victor Cousin 75005 Paris), du 17 octobre 2017 au 15 mai 2018
Les humains ont la capacité d’établir des relations sociales fortes au-delà des limites de leur propre espèce : avec des dieux, des esprits, des objets, des animaux. Comment communique-t-on et cohabite-t-on avec des êtres appartenant à des mondes différents, séparés de nous par des modes d’être et de perception hétérogènes ? À l’heure où se fait sentir la nécessité d’une anthropologie non anthropocentrée, ce séminaire explore les problèmes et les solutions spécifiques que font naître les situations d’interaction asymétriques bâties dans l’opacité et l’hybridité, notamment entre humains, animaux, divinités et réalités virtuelles. On y examine comment s’élaborent des terrains d’entente et des « pidgin transspécifiques » mobilisant des formes de communication multimodales (iconique, olfactive et musicale). La coordination des imaginaires autour d’espaces virtuels partagés est étudiée de façon comparée dans le rituel chamanique et dans les jeux vidéo. Ce séminaire s’appuie sur une ethnographie principalement issue des peuples éleveurs et chasseurs de la région nord-asiatique mise en regard avec des recherches récentes en psychologie évolutionnaire humaine et animale, préhistoire et éthologie.

vendredi 19 mai 2017

Lancement de la plateforme « Anthropologie à PSL »



La plateforme Anthropologie à PSL réunit pour la première fois l’offre d’enseignement en anthropologie des établissements membres de PSL - Paris Sciences et Lettres (EHESS, ENS, EPHE, EFEO, Collège de France) et fournit aux étudiants des informations sur les modalités pratiques et les outils des études en anthropologie. Le blog propose des interviews, vidéos et actualités de la discipline.
Le site est accompagné d’un groupe Facebook et d’une chaîne Youtube  
Cette opération est financée par PSL (Soutien aux projets innovants de formation).

vendredi 3 juin 2016

"La première étude scientifique du plus vieux costume chamanique du monde": remarques sur une pseudo-découverte récente


Reconstitution 3D d'une coiffe-ramure de Star Carr (Little et al. 2016)
En avril dernier, les médias relayaient une publication archéologique présentée comme "la première étude scientifique du plus ancien costume chamanique connu au monde". Cet article (Little et al.2016) paru dans Plos One sous la signature de 21 scientifiques britanniques et néerlandais, réexamine avec des méthodes nouvelles des matériaux archéologiques eux-mêmes connus depuis longtemps: il s'agit de 24 crânes de cerfs pourvus de leurs ramures exhumés à Star Carr, un site mésolithique britannique vieux de 11000 ans fouillé depuis 1947. Ces crânes étaient vraisemblablement utilisés comme des coiffes à en juger par les trous dans l'os qui devaient permettre d'enfiler des lanières.

vendredi 27 mai 2016

Un nouveau cours pour découvrir l'anthropologie sous toutes ses formes: "Anthropologie générale" 2016-17

Ce nouveau cours propose aux étudiants une initiation aux approches pluridisciplinaires abordant l’homme dans ses dimensions biologiques et culturelles en interaction avec son environnement. La dichotomie entre nature et culture, qui scinde l’étude de l’humain entre une réalité biologique et une réalité sociale, doit être dépassée si l’on entend construire « une anthropologie, c’est-à-dire un système d'interprétation rendant simultanément compte des aspects physique, physiologique, psychique et sociologique de toutes les conduites » (Claude Lévi-Strauss).

mercredi 13 avril 2016

mercredi 6 janvier 2016

19 janvier 2016: David Dupuis "La fabrique du surnaturel. Rencontres et relations surnaturelles dans un centre du tourisme chamanique (Amazonie péruvienne)"

La fabrique du surnaturel. Rencontres et relations surnaturelles dans un centre du tourisme chamanique (Amazonie péruvienne) 
David Dupuis, Laboratoire d'anthropologie sociale

Séminaire du 19 janvier 2016 de 16h30 à 18h30, Sorbonne, salle H627.

mercredi 16 septembre 2015

Début du séminaire « Anthropologie des communautés hybrides »

Séminaire « Anthropologie des communautés hybrides »
  • Chamanisme et coordination des imaginaires
  • Communication et coopération homme-animal
Les mardis de 16h30 à 18h30.
Sorbonne, salle H627
Date de reprise : 3 novembre 2015.